Sandro Burn est un photographe passionné de paysages et de voyages. Sa passion pour la technique se reflète à la fois dans son métier et dans la photographie. Il a des exigences élevées par rapport à son équipement et nous rend compte de ses expériences avec le Nikon D850:


"En tant que photographe de paysage passionné, j'ai utilisé le D810 avant le Nikon D850, principalement pour des paysages et des sujets verticaux.
C'est pourquoi la vitesse de déclenchement ou la qualité vidéo sont moins importantes pour moi. J'ai choisi le Nikon D810 parce que je voulais une haute résolution.

Lorsque le Nikon D850 est sorti, en tant que féru de technique, je me suis immédiatement précipité sur la fiche technique pour examiner de près les innovations.

Voici une petite liste de ce qui a été amélioré avec le nouveau modèle:

  • Boutons  rétroéclairés
  • Ecran inclinable avec écran tactile
  • Mise au point plus rapide
  • WiFi et Bluetooth intégrés
  • 45.7 MP
  • Plage dynamique plus élevée
  • Live View avec de nouvelles fonctionnalités (Focus Peaking & Silent Mode)

Dès le deuxième point, il était clair que je devais absolument acheter le Nikon D850. Enfin, plus de douleurs dorsales lorsque je place l’appareil au sol. Maintenant, je peux simplement tourner l'écran, que demander de plus ?

Lorsque j'ai utilisé pour la première fois l'appareil photo en format portrait, j'ai rapidement remarqué ce qui pourrait être amélioré : l'écran rabattable ne peut malheureusement être tourné que dans deux directions. Néanmoins, c'était le point le plus important pour lequel j'ai choisi la D850 et je referai le même choix.
Les autres améliorations de ma liste étaient également très prometteuses et j'ai donc commandé le nouveau D850 avec beaucoup d'impatience.

 

Les premiers pas avec le nouveau Nikon D850
J’utilise le D850 depuis plusieurs mois maintenant et j'aimerais rendre compte de mes expériences avec quelques photos.

Ce que vous pouvez faire avec 45,7 MP
Lors de ma première excursion avec mon nouvel appareil photo, j'ai réalisé que la résolution est tout simplement incroyable. Vous n'avez plus vraiment besoin d'un objectif macro. La photo de la sauterelle a été prise avec le Nikkor 70-200mm f2.8. Grâce au nombre presque infini de pixels, j’ai pu simplement recadrer l'image sur l'ordinateur à la taille que je voulais et "zoomer" sur le petit animal.

Fokus Stacking
Au cours de cette randonnée, j'ai également voulu tester le nouveau Focus Stacking. Malheureusement, cette expérience a été moins agréable. Bien que je sentais que je maîtrisais la technique, il m'a fallu plusieurs minutes avant de pouvoir utiliser correctement Focus Stacking. J'ai manqué d’explication sur l'écran, en effet il faut faire la mise au point sur le plan de votre sujet le plus proche et l’appareil fait automatiquement la mise au point à l'infini.
J'ai toujours cru qu'il fallait que je fasse le point sur deux plans. Lorsque ce problème a été résolu, l’appareil a empilé les images automatiquement et, si vous le souhaitez, les fichiers RAW sont même stockés dans un dossier séparé. Je vais certainement tester cette fonctionnalité plus intensivement.

Live View  avec Mode silencieux et Focus Peaking
Ce que je préfère dans la photographie de paysage ce sont les longues expositions. C'est très excitant pour moi de planifier une prise de vue et de découvrir quelques minutes plus tard le résultat. Malheureusement, je n'appartiens pas à la génération qui a connu la photographie argentique, mais pendant que j’attends le résultat, je peux imaginer ce que pouvaient ressentir les gens à cette époque. ;-)
Pour ce type de photographie, j'utilise presque toujours le Live View avec l'histogramme. Avec le D850, je peux maintenant utiliser les nouvelles fonctionnalités de manière idéale. Le Focus Peaking me montre quelle zone de l'image est nette. Je pense que Mode silencieux est génial. Le déclencheur est actionné électroniquement et on n'entend absolument plus de bruit. Ceci a pour avantage qu'aucune vibration n'est causée par le déclencheur pendant la prise de vue.

Plage dynamique en photographie de paysage
Normalement  une seule image suffit pour une photographie de paysage. Cela m'épargne du travail supplémentaire et pendant les longs trajets, moins de photos sont prises, ce qui fait gagner de l'espace et du temps.
Cette image est une exposition unique et l'incroyable plage dynamique du Nikon D850 est clairement visible. Bien sûr, le D810 avait déjà une super plage dynamique, mais avec son successeur, j'ai le sentiment qu'elle a encore été améliorée. Surtout en éclaircissant les zones sombres, il y a très peu de changements de couleur et les détails ressortent magnifiquement.

Bruit à  ISO 20 000
Dans la Vallée de la Mort, j'ai essayé l'astrophotographie pour la première fois. J'ai utilisé l'objectif Nikkor 70-200mm f2.8 pour photographier la nébuleuse d'Orion. Avec une focale de 200 mm, le temps d'exposition ne doit pas dépasser 2 secondes. La seule solution était d’augmenter la valeur ISO à 20 000. Avec une valeur ISO aussi élevée, je ne m'attendais pas à ce que l'image soit optimale, alors j'ai fait plusieurs expositions pour supprimer le bruit lors du post-traitement.

Cependant dans l’exemple suivant, une prise de vue a suffi.
Le fichier n'a été que très peu post-traité dans Lightroom. Le bruit des flocons a pu être considérablement réduit et le bruit est presque invisible.

Conclusion
Après quelques mois d’utilisation et de nombreux tests, je suis totalement satisfait du Nikon D850, la finition et la prise en main sont, comme pour les autres appareils Nikon, très bonnes. L'écran tactile inclinable réagit parfaitement au toucher, même lorsque l'appareil est exposé aux intempéries, par exemple en cas de fortes pluies. Les boutons éclairés peuvent être très agréables, mais comme je connais déjà très bien l’appareil et les boutons, j'ai rarement besoin de l'éclairage.

La mise au point extrêmement rapide du D850 me motive même à faire mes premières expériences en photographie sportive ou animalière. Le grip avec la batterie EN-EL18 augmente la vitesse de déclenchement de 7 à 9 images par seconde. Je le testerai dès que j'aurai une batterie EN-El18.

Je ne pourrai plus me passer des nombreuses petites améliorations et je ne regrette pas d’avoir changé mon D810 pour un D850, car les nouvelles fonctionnalités rendent la vie beaucoup plus facile lors de la prise de vue. Le WiFi et Bluetooth intégrés vous permettent même d'utiliser l'application Nikon Snapbridge et de transférer des images sans fil. En théorie l’application est bonne, mais en pratique il faudra y apporter beaucoup d’améliorations. Si vous l’utilisez ne soyez pas trop exigeant.

Je ne l’utilise que pour écrire les données GPS du smartphone vers les données Exif des images RAW.

Dans l'ensemble, le Nikon D850 est un bourreau de travail et le compagnon parfait pour mes voyages photographiques."

www.sandroburn.ch
Instagram: @sandro_burn_photography

Vous pouvez également trouver le Nikon D850 dans notre boutique. Juste ici.